La Flandre veut être pionnière en matière de transparence concernant le commerce d'armes, un sujet particulièrement sensible. En septembre dernier, un permis pour l'exportation de composants d'armes à l'Arabie saoudite avait provoqué l'émoi au parlement flamand. Outre la possibilité de contrôler les armes en transit, la nouvelle version du décret prévoit que l'hémicycle flamand soit mieux informé à propos de ce commerce particulier, notamment quand des permis sont prolongés. Elle offre également la possibilité au gouvernement d'imposer un embargo temporaire pour les exportations vers certains pays. Une mesure saluée par le s.pa, qui siège dans l'opposition régionale. (Belga)

La Flandre veut être pionnière en matière de transparence concernant le commerce d'armes, un sujet particulièrement sensible. En septembre dernier, un permis pour l'exportation de composants d'armes à l'Arabie saoudite avait provoqué l'émoi au parlement flamand. Outre la possibilité de contrôler les armes en transit, la nouvelle version du décret prévoit que l'hémicycle flamand soit mieux informé à propos de ce commerce particulier, notamment quand des permis sont prolongés. Elle offre également la possibilité au gouvernement d'imposer un embargo temporaire pour les exportations vers certains pays. Une mesure saluée par le s.pa, qui siège dans l'opposition régionale. (Belga)