Le tarif appliqué dépendra de trois facteurs: le poids, la catégorie d'émission polluante et le type de route. Un camion de la catégorie la plus polluante (euronorme 0) de plus de 32 tonnes paiera le maximum, soit 0,2 euro. Un camion de 3,5 à 12 tonnes et d'une catégorie moins polluante (euronorme 6) paiera le minimum, soit 0,074 euro. Les tarifs flamands sont en-dessous des tarifs allemands, a précisé le ministre. Ce prélèvement devrait rapporter 310 millions d'euros par an. Il s'accompagnera d'un allègement de la fiscalité qui pèse sur le secteur du transport: l'eurovignette est supprimée et la taxe de circulation est abaissée au minimum autorisé par l'Europe. Il sera en outre déductible fiscalement. Cent millions d'euros seront ajoutés par ailleurs au budget des infrastructures routières. Cette tarification s'appliquera aux routes soumises à l'eurovignette. Des exceptions sont prévues, notamment dans les domaines portuaires et dans le Liefkenshoektunnel (Anvers) puisqu'un péage y est déjà en vigueur.

Le tarif appliqué dépendra de trois facteurs: le poids, la catégorie d'émission polluante et le type de route. Un camion de la catégorie la plus polluante (euronorme 0) de plus de 32 tonnes paiera le maximum, soit 0,2 euro. Un camion de 3,5 à 12 tonnes et d'une catégorie moins polluante (euronorme 6) paiera le minimum, soit 0,074 euro. Les tarifs flamands sont en-dessous des tarifs allemands, a précisé le ministre. Ce prélèvement devrait rapporter 310 millions d'euros par an. Il s'accompagnera d'un allègement de la fiscalité qui pèse sur le secteur du transport: l'eurovignette est supprimée et la taxe de circulation est abaissée au minimum autorisé par l'Europe. Il sera en outre déductible fiscalement. Cent millions d'euros seront ajoutés par ailleurs au budget des infrastructures routières. Cette tarification s'appliquera aux routes soumises à l'eurovignette. Des exceptions sont prévues, notamment dans les domaines portuaires et dans le Liefkenshoektunnel (Anvers) puisqu'un péage y est déjà en vigueur.