Si le nombre de foyers flamands raccordés à un système d'épuration a doublé en 20 ans, un Flamand sur huit voit toujours aujourd'hui ses eaux usées rejetées dans l'environnement sans traitement aucun. Pour se conformer aux règles européennes en la matière, la Flandre doit encore retraiter les eaux usées générées quotidiennement par un demi-million de Flamands. L'échéance ultime est fixée à 2027. La coût global de cet effort est évalué à 4 milliards d'euros. (Belga)

Si le nombre de foyers flamands raccordés à un système d'épuration a doublé en 20 ans, un Flamand sur huit voit toujours aujourd'hui ses eaux usées rejetées dans l'environnement sans traitement aucun. Pour se conformer aux règles européennes en la matière, la Flandre doit encore retraiter les eaux usées générées quotidiennement par un demi-million de Flamands. L'échéance ultime est fixée à 2027. La coût global de cet effort est évalué à 4 milliards d'euros. (Belga)