L'auditorat de l'Autorité belge de la concurrence (ABC) a annoncé mardi procéder à des perquisitions auprès d'entreprises suspectées d'avoir mis en oeuvre des pratiques restrictives de concurrence. Ces pratiques peuvent viser à limiter, à retarder voire à empêcher l'entrée sur le marché ou l'expansion de médicaments biosimilaires concurrents de médicaments existants. La société Roche a confirmé dans la soirée faire partie des entreprises pharmaceutiques visées par l'autorité belge de la concurrence. Le communiqué de l'entreprise précise que "durant l'enquête l'entreprise Roche reste pleinement opérationnelle et poursuit toutes les activités habituelles". Il n'est pas établi à ce stade quelles sont les autres firmes pharmaceutiques concernées par l'enquête. (Belga)