À compter du 20 août, à Helsinki et ses environs, les événements en intérieur seront limités à 25 personnes, et les rassemblements en extérieur à 50, a annoncé jeudi l'agence administrative régionale du sud de la Finlande. Bien que le taux d'incidence en Finlande ait été parmi les plus bas en Europe pendant la majeure partie de la crise sanitaire, le nombre de cas enregistrés a augmenté ces dernières semaines, atteignant mercredi un record de 1.024 nouvelles infections, selon l'agence de santé publique THL. Le pays nordique de 5,5 millions d'habitants a recensé plus de 115.000 infections et 995 décès liés au Covid, le variant Delta étant à l'origine de 90% des nouvelles infections, selon THL. Dans le même temps, la campagne nationale de vaccination est à la traîne par rapport à la majorité des pays de l'UE, avec seulement 40% de la population entièrement vaccinée, une situation qui s'explique notamment par l'intervalle entre deux doses - trois mois -, beaucoup plus long qu'ailleurs afin d'injecter une première dose au plus grand nombre. "Dans une situation où la couverture vaccinale est encore incomplète et où de nombreuses personnes n'ont reçu qu'une seule dose, voire aucune, le risque d'infection grave est toujours présent", a déclaré Pasi Pohjola, porte-parole du ministère de la Santé, lors d'une conférence de presse. "C'est pourquoi les restrictions sont maintenues". Les nouveaux cas enregistrés ces derniers jours concernent essentiellement des personnes jeunes et non vaccinées, a indiqué THL, qui précise que "la charge sur les services de santé reste difficile". (Belga)

À compter du 20 août, à Helsinki et ses environs, les événements en intérieur seront limités à 25 personnes, et les rassemblements en extérieur à 50, a annoncé jeudi l'agence administrative régionale du sud de la Finlande. Bien que le taux d'incidence en Finlande ait été parmi les plus bas en Europe pendant la majeure partie de la crise sanitaire, le nombre de cas enregistrés a augmenté ces dernières semaines, atteignant mercredi un record de 1.024 nouvelles infections, selon l'agence de santé publique THL. Le pays nordique de 5,5 millions d'habitants a recensé plus de 115.000 infections et 995 décès liés au Covid, le variant Delta étant à l'origine de 90% des nouvelles infections, selon THL. Dans le même temps, la campagne nationale de vaccination est à la traîne par rapport à la majorité des pays de l'UE, avec seulement 40% de la population entièrement vaccinée, une situation qui s'explique notamment par l'intervalle entre deux doses - trois mois -, beaucoup plus long qu'ailleurs afin d'injecter une première dose au plus grand nombre. "Dans une situation où la couverture vaccinale est encore incomplète et où de nombreuses personnes n'ont reçu qu'une seule dose, voire aucune, le risque d'infection grave est toujours présent", a déclaré Pasi Pohjola, porte-parole du ministère de la Santé, lors d'une conférence de presse. "C'est pourquoi les restrictions sont maintenues". Les nouveaux cas enregistrés ces derniers jours concernent essentiellement des personnes jeunes et non vaccinées, a indiqué THL, qui précise que "la charge sur les services de santé reste difficile". (Belga)