Grâce aux récits des personnes qui ont répondu à l'appel à témoins lancé par la police fédérale mercredi, les policiers ont retrouvé la jeune fille à la gare de Bruxelles-Nord dans la soirée vers 20H30. La porte-parole de Child Focus raconte que l'adolescente a sonné aux portes et s'est adressée à des passants. "Grâce aux appels de ces personnes, on a pu suivre son parcours et l'intercepter. Elle aurait dormi sur un banc. C'est une histoire incroyable, qu'une adolescente de 14 ans s'égare aussi longtemps... Ce sont d'habitude des plus petits enfants qui se perdent. Le problème, c'était la barrière de la langue. Elle ne parlait que le bulgare. Mais la solidarité citoyenne a été efficace." Bistra Metodieva avait été vue pour la dernière fois dans la station de métro Porte de Namur à Ixelles mardi à 17H00. En vacances, elle était sur le territoire belge depuis deux jours. La famille réside pour les vacances chez la s?ur aînée de Bistra à Schaerbeek. (Belga)

Grâce aux récits des personnes qui ont répondu à l'appel à témoins lancé par la police fédérale mercredi, les policiers ont retrouvé la jeune fille à la gare de Bruxelles-Nord dans la soirée vers 20H30. La porte-parole de Child Focus raconte que l'adolescente a sonné aux portes et s'est adressée à des passants. "Grâce aux appels de ces personnes, on a pu suivre son parcours et l'intercepter. Elle aurait dormi sur un banc. C'est une histoire incroyable, qu'une adolescente de 14 ans s'égare aussi longtemps... Ce sont d'habitude des plus petits enfants qui se perdent. Le problème, c'était la barrière de la langue. Elle ne parlait que le bulgare. Mais la solidarité citoyenne a été efficace." Bistra Metodieva avait été vue pour la dernière fois dans la station de métro Porte de Namur à Ixelles mardi à 17H00. En vacances, elle était sur le territoire belge depuis deux jours. La famille réside pour les vacances chez la s?ur aînée de Bistra à Schaerbeek. (Belga)