La formation d'un gouvernement fédéral est repassée par la case départ, ou presque, après la démission du missionnaire royal Koen Geens. Pour le syndicat socialiste, toutefois, la "pauvreté n'attend pas" et les partis politiques doivent prendre leurs responsabilités." Actuellement, la majorité des allocations sociales minimales sont inférieures au seuil de pauvreté. (...) Il est donc fondamental de rehausser ces allocations sociales minimums au-dessus du seuil de pauvreté", estime la FGTB dans un communiqué.

Le syndicat socialiste rappelle que "la pauvreté touche une personne sur cinq en Belgique" et juge que "l'heure est à l'action parlementaire pour démontrer que la démocratie de ce pays fonctionne toujours."

La formation d'un gouvernement fédéral est repassée par la case départ, ou presque, après la démission du missionnaire royal Koen Geens. Pour le syndicat socialiste, toutefois, la "pauvreté n'attend pas" et les partis politiques doivent prendre leurs responsabilités." Actuellement, la majorité des allocations sociales minimales sont inférieures au seuil de pauvreté. (...) Il est donc fondamental de rehausser ces allocations sociales minimums au-dessus du seuil de pauvreté", estime la FGTB dans un communiqué. Le syndicat socialiste rappelle que "la pauvreté touche une personne sur cinq en Belgique" et juge que "l'heure est à l'action parlementaire pour démontrer que la démocratie de ce pays fonctionne toujours."