Six axes d'actions ont été définis. Ceux-ci porteront sur la mobilité, les bâtiments, les marchés publics, l'adaptation des comportements, la formation et la sensibilisation. Une soixantaine de mesures au total sont prévues. Parmi celles-ci, la FWB entend notamment améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments des différents secteurs qu'elle gère (écoles, ADEPS, aide à la jeunesse,...), insérer des clauses environnementales dans ses marchés publics, développer des formations aux métiers de la rénovation et aux éco-techniques, etc. La FWB s'est fixé comme objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 55% par rapport à leur niveau de 1990 et de parvenir à la neutralité carbone d'ici 2050. "La Fédération Wallonie-Bruxelles est maintenant un acteur institutionnel sur lequel la Belgique peut compter dans lutte contre les changements climatiques", s'est félicité le gouvernement dans un communiqué jeudi. (Belga)

Six axes d'actions ont été définis. Ceux-ci porteront sur la mobilité, les bâtiments, les marchés publics, l'adaptation des comportements, la formation et la sensibilisation. Une soixantaine de mesures au total sont prévues. Parmi celles-ci, la FWB entend notamment améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments des différents secteurs qu'elle gère (écoles, ADEPS, aide à la jeunesse,...), insérer des clauses environnementales dans ses marchés publics, développer des formations aux métiers de la rénovation et aux éco-techniques, etc. La FWB s'est fixé comme objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 55% par rapport à leur niveau de 1990 et de parvenir à la neutralité carbone d'ici 2050. "La Fédération Wallonie-Bruxelles est maintenant un acteur institutionnel sur lequel la Belgique peut compter dans lutte contre les changements climatiques", s'est félicité le gouvernement dans un communiqué jeudi. (Belga)