Cette demande sera portée au Comité de concertation qui réunira les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées le 18 décembre prochain. "La manière de répondre aux violences faites aux femmes en Belgique est morcelée entre niveaux de pouvoir. Or, la réponse doit être globale. Il doit y avoir un lieu de dialogue, de mise en commun qui permettra d'aller plus loin que la simple juxtaposition des plans élaborés au sein de chaque entité", a commenté la ministre en charge des Droits des femmes en FWB, Bénédicte Linard (Ecolo). "Les leviers doivent être actionnés en même temps et dans le même sens pour relever le défi de l'égalité", a-t-elle ajouté. Jeudi matin, les gouvernements bruxellois et wallon avaient eux aussi appelé à la mise sur pied d'une Conférence interministérielle sur le sujet. (Belga)

Cette demande sera portée au Comité de concertation qui réunira les représentants des gouvernements fédéral et des entités fédérées le 18 décembre prochain. "La manière de répondre aux violences faites aux femmes en Belgique est morcelée entre niveaux de pouvoir. Or, la réponse doit être globale. Il doit y avoir un lieu de dialogue, de mise en commun qui permettra d'aller plus loin que la simple juxtaposition des plans élaborés au sein de chaque entité", a commenté la ministre en charge des Droits des femmes en FWB, Bénédicte Linard (Ecolo). "Les leviers doivent être actionnés en même temps et dans le même sens pour relever le défi de l'égalité", a-t-elle ajouté. Jeudi matin, les gouvernements bruxellois et wallon avaient eux aussi appelé à la mise sur pied d'une Conférence interministérielle sur le sujet. (Belga)