Ce plan, élaboré à la suite d'une large consultation de 178 organisations, s'articule autour de quatre axes. Il s'agit de lutter contre les violences faites aux femmes, de déconstruire les stéréotypes et agir sur les représentations, d'assurer une meilleure représentation des femmes dans tous les secteurs professionnels et à tous les niveaux dans les instances de décision et les postes à responsabilités et, enfin, de faciliter la conciliation vie privée - vie professionnelle. Plusieurs actions concrètes sont déjà prévues. Une meilleure prévention de la violence faite aux femmes sera notamment promue à travers des campagnes de sensibilisation ou encore un renforcement de l'aide aux victimes, détaille le gouvernement dans un communiqué. Le plan ambitionne également de renforcer la lutte contre les stéréotypes dès la petite enfance et dans la culture. Le gouvernement annonce également "une meilleure représentation des femmes dans les médias via un conditionnement des aides à la presse" ou encore un "renforcement de l'accessibilité des milieux d'accueils et des activités extra-scolaires". Le plan prévoit aussi un "renforcement de la dynamique d'intégration d'une dimension de genre dans toutes les politiques menées et dans les budgets." Un comité de suivi sera constitué et comprendra huit personnes de la société civile. Les citoyens peuvent poser leur candidature en ligne avant le 11 octobre. (Belga)

Ce plan, élaboré à la suite d'une large consultation de 178 organisations, s'articule autour de quatre axes. Il s'agit de lutter contre les violences faites aux femmes, de déconstruire les stéréotypes et agir sur les représentations, d'assurer une meilleure représentation des femmes dans tous les secteurs professionnels et à tous les niveaux dans les instances de décision et les postes à responsabilités et, enfin, de faciliter la conciliation vie privée - vie professionnelle. Plusieurs actions concrètes sont déjà prévues. Une meilleure prévention de la violence faite aux femmes sera notamment promue à travers des campagnes de sensibilisation ou encore un renforcement de l'aide aux victimes, détaille le gouvernement dans un communiqué. Le plan ambitionne également de renforcer la lutte contre les stéréotypes dès la petite enfance et dans la culture. Le gouvernement annonce également "une meilleure représentation des femmes dans les médias via un conditionnement des aides à la presse" ou encore un "renforcement de l'accessibilité des milieux d'accueils et des activités extra-scolaires". Le plan prévoit aussi un "renforcement de la dynamique d'intégration d'une dimension de genre dans toutes les politiques menées et dans les budgets." Un comité de suivi sera constitué et comprendra huit personnes de la société civile. Les citoyens peuvent poser leur candidature en ligne avant le 11 octobre. (Belga)