La levée ou non du moratoire décidé en 2016 par le gouvernement fédéral par rapport à de nouvelles maisons médicales fonctionnant au forfait est l'un des enjeux des prochains mois. "Mais cet enjeu pourrait être déplacé du moratoire au budget des maisons médicales dont la croissance doit être suffisante pour permettre au secteur de fonctionner correctement", selon Christophe Cocu. "La croissance actuelle que pointe la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block est simplement due à l'augmentation du nombre de patients qui se tournent vers les maisons médicales", a indiqué Christophe Cocu. Selon ce dernier, si ceux-ci ne pouvaient plus le faire, un nombre plus important d'entre eux se tournerait vers les urgences ou des médecins se faisant payer à l'acte, ce qui ne représenterait pas une économie. La Fédération des maisons médicales compte 108 maisons médicales membres à Bruxelles et en Wallonie réunissant quelque 220.000 patients. 85% des maisons médicales de la Fédération fonctionnent selon un système au forfait basé sur un contrat entre la maison médicale, le patient et sa mutuelle. (Belga)

La levée ou non du moratoire décidé en 2016 par le gouvernement fédéral par rapport à de nouvelles maisons médicales fonctionnant au forfait est l'un des enjeux des prochains mois. "Mais cet enjeu pourrait être déplacé du moratoire au budget des maisons médicales dont la croissance doit être suffisante pour permettre au secteur de fonctionner correctement", selon Christophe Cocu. "La croissance actuelle que pointe la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block est simplement due à l'augmentation du nombre de patients qui se tournent vers les maisons médicales", a indiqué Christophe Cocu. Selon ce dernier, si ceux-ci ne pouvaient plus le faire, un nombre plus important d'entre eux se tournerait vers les urgences ou des médecins se faisant payer à l'acte, ce qui ne représenterait pas une économie. La Fédération des maisons médicales compte 108 maisons médicales membres à Bruxelles et en Wallonie réunissant quelque 220.000 patients. 85% des maisons médicales de la Fédération fonctionnent selon un système au forfait basé sur un contrat entre la maison médicale, le patient et sa mutuelle. (Belga)