La famille royale et Charles Michel aux premières loges des commémorations de l'Armistice

09/11/18 à 07:56 - Mise à jour à 07:56

Source: Belga

Les commémorations officielles du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale mobiliseront de vendredi à dimanche la famille royale et plusieurs responsables politiques, dont le Premier ministre Charles Michel, qui se rendra notamment à Paris pour participer le 11 novembre à une cérémonie internationale à l'Arc de Triomphe, à l'invitation du président français Emmanuel Macron.

La famille royale et Charles Michel aux premières loges des commémorations de l'Armistice

Le roi Philippe (image d'archives) © BELGA

M. Michel se rendra dès vendredi au cimetière de St-Symphorien, près de Mons, où il retrouvera la Première ministre britannique Theresa May, pour rendre hommage à la première et à la dernière des victimes britanniques du conflit. Le soldat John Parr, du Middlesex Regiment, a été tué le 21 août 1914 lors de la bataille de Mons et le soldat George Ellison, du 5e Lancers, est décédé le 11 novembre 1918.

Le chef du gouvernement fédéral se joindra samedi à 15h00 à la princesse Astrid pour l'inauguration à Ville-sur-Haine (Le Roeulx), d'un mémorial dédié soldat George Lawrence Price, abattu deux minutes avant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu du 11 novembre 1918 qui mis fin à la Grande Guerre, devenant le dernier soldat du Commonwealth tué lors du conflit.

M. Michel se rendra ensuite en soirée à Paris pour participer à un dîner offert par M. Macron au Musée d'Orsay, selon le programme communiqué jeudi par ses services.

Dimanche, il se joindra à plusieurs dizaines de dirigeants du monde entier - dont les présidents américain Donald Trump, russe Vladimir Poutine et turc Recep Tayyip Erdogan ainsi que le Premier ministre canadien Justin Trudeau, la chancelière allemande Angela Merkel, les secrétaires généraux de l'ONU et de l'Otan, Antonio Guterres et Jens Stoltenberg. Ils prendront part à 11h00 à une cérémonie sous l'Arc de Triomphe.

M. Michel sera en soirée à Ypres, un haut lieu de la Première Guerre mondiale, tout comme les souverains et le ministre-président flamand Geert Bourgeois, pour une édition spéciale de la cérémonie du "Last Post" à la Porte de Menin.

Le roi Philippe, la reine Mathilde, la princesse Astrid et le prince Lorenz ainsi que M. Bourgeois assisteront aussi dans l'après-midi à Bruxelles au concert organisé à Bozar dans le cadre des commémorations du centenaire.

Les souverains auront entre-temps assisté - à titre exceptionnel, selon le Palais - à la cérémonie militaire en hommage au Soldat inconnu, aux morts des deux Guerres mondiales et aux militaires tombés lors des missions pour la paix depuis 1945, qui se tiendra dimanche matin à la Colonne du Congrès à Bruxelles, en présence des présidents de la Chambre et du Sénat, de représentants du gouvernement et des corps constitués.

Les présidents du Sénat et de la Chambre, Christine Defraigne et Siegfried Bracke, accueilleront pour leur part au parlement fédéral 400 membres d'associations d'anciens combattants et des enfants de 10 à 12 ans, issus des différentes provinces, pour commémorer le centenaire de l'Armistice.

Quant au prince Laurent, il représentera dimanche son frère à l'occasion de la cérémonie commémorative du centenaire de la libération de Mons par les troupes canadiennes, le 11 novembre 1918.

Le commandant des forces navales américaines et de l'Otan en Europe, l'amiral américain James G. Foggo, a pour sa part choisi de se rendre dimanche au cimetière militaire Flanders Field près de Waregem (Flandre occidentale) en raison des liens personnels qu'il entretient avec cette région. Ses deux grands-pères et son père y ont combattu durant la Première et la Seconde Guerres mondiales, a expliqué l'ambassade des Etats-Unis en Belgique.

Nos partenaires