Les parents de Mawda ont obtenu vendredi un titre de séjour d'un an renouvelable, une décision tombée le même jour que le jugement du tribunal du travail de Bruxelles contraignant le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille. "Mawda a reçu une balle devant les yeux de ses parents et de son petit frère et est décédée dans leurs bras. Perdre un enfant est le pire qui puisse arriver à quelqu'un. Je n'octroie de régularisation humanitaire que dans des circonstances exceptionnelles et pour des cas très spécifiques. Cette famille entre en considération à tous les niveaux", explique Maggie De Block. Les avocats avaient entamé les démarches pour une régularisation dès le 28 mai, en avançant le souhait des parents d'avoir accès à la tombe de leur fille, tuée du tir d'un policier. "La famille reçoit ainsi une sécurité de séjour pour pouvoir suivre sereinement l'enquête judiciaire sur les circonstances du décès de leur fille et sur le possible procès", explique le cabinet de la ministre. (Belga)