Ces dernières années, les quantités de cocaïne confisquées au port d'Anvers n'ont fait qu'augmenter, passant de 8,1 tonnes en 2014 à 50,1 tonnes l'an dernier. Les saisies d'héroïne (4,4 tonnes), de cannabis (16,8 tonnes) et d'opiacés (8 tonnes) ont également connu une hausse considérable par rapport à 2017. "Le renforcement de l'équipe 'drogue' et les investissements supplémentaires dans des scanners portent clairement leurs fruits", s'est réjoui le ministre des Finances Alexander De Croo, en visiste ce vendredi au poste d'inspection frontalier de la rive gauche d'Anvers. (Belga)

Ces dernières années, les quantités de cocaïne confisquées au port d'Anvers n'ont fait qu'augmenter, passant de 8,1 tonnes en 2014 à 50,1 tonnes l'an dernier. Les saisies d'héroïne (4,4 tonnes), de cannabis (16,8 tonnes) et d'opiacés (8 tonnes) ont également connu une hausse considérable par rapport à 2017. "Le renforcement de l'équipe 'drogue' et les investissements supplémentaires dans des scanners portent clairement leurs fruits", s'est réjoui le ministre des Finances Alexander De Croo, en visiste ce vendredi au poste d'inspection frontalier de la rive gauche d'Anvers. (Belga)