"Je salue la décision de Nadia El Yousfi qui a décidé de reprendre sa place au sein du groupe PS au parlement bruxellois. Comme évoqué lors de notre rencontre, cette législature devra nous permettre de débattre, avec l'ensemble des députés, de sujets importants qui font le quotidien des Bruxellois", a commenté le chef de file du PS au parlement bruxellois. Selon M. Chahid, le retour de l'élue forestoise n'est accompagné d'aucun avantage financier ou de mandat particulier. De source interne au PS, on a par ailleurs précisé mercredi que depuis le départ de Mme El Yousfi, de longs échanges ont eu lieu avec l'élue, notamment sur le fonctionnement interne du groupe. Les ténors du PS bruxellois se sont ainsi engagés à faire précéder toute décision importante de débats et de discussions plus larges avec les député(e)s du parti. La décision de la députée socialiste de siéger comme indépendante avait été annoncé lors de la séance de rentrée du parlement bruxellois le 18 juillet dernier, sans beaucoup d'explications. Au PS certains pensaient que celui-ci était lié à la répartition des mandats dévolus aux députés socialistes au sein de l'assemblée bruxelloise. Le retour de Mme El Yousfi prêtera également à conséquence au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles où le PS comptera désormais à nouveau 28 sièges, devant le MR 23. Mme El Yousfi est également représentante du parlement de la Fédération au Sénat. Dans la Haute assemblée, le groupe PS compte à nouveau 7 sièges, repassant du cinquième et troisième rang dans la hiérarchie des groupes politiques. (Belga)