L'équipe Michel démissionnaire avait transmis le projet de loi sur le volet fiscal de son jobsdeal en décembre dernier, à la veille de l'acceptation de sa démission par le Roi. Un élément de cet accord, à savoir l'accroissement de la dégressivité des allocations de chômage, était cependant resté dans les cartons, au grand dam de la N-VA et de l'Open Vld.

Maintenant que l'accord salarial est bétonné, Kris Peeters a toutefois estimé que le temps était venu de débattre à nouveau du sujet. Il a d'ailleurs envoyé ses propres plans concernant cette mesure pour avis à l'Office national de l'emploi (Onem).

L'équipe Michel démissionnaire avait transmis le projet de loi sur le volet fiscal de son jobsdeal en décembre dernier, à la veille de l'acceptation de sa démission par le Roi. Un élément de cet accord, à savoir l'accroissement de la dégressivité des allocations de chômage, était cependant resté dans les cartons, au grand dam de la N-VA et de l'Open Vld. Maintenant que l'accord salarial est bétonné, Kris Peeters a toutefois estimé que le temps était venu de débattre à nouveau du sujet. Il a d'ailleurs envoyé ses propres plans concernant cette mesure pour avis à l'Office national de l'emploi (Onem).