Le conseil des ministres a donné le 29 octobre son aval à l'achat, dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement, de neuf systèmes d'artillerie français à longue portée Caesar NG (Camion équipé d'un Système d'Artillerie de Nouvelle Génération), des canons autoportés d'un calibre de 155mm fabriqués par le groupe Nexter, "dans une configuration identique" à celle des engins à commander par la France, ont expliqué des sources militaires à l'agence Belga. Huit obusiers Caesar équiperont à partir de fin 2027 une batterie du bataillon d'artillerie de la composante Terre, basé principalement à Brasschaat (au nord d'Anvers), avec une localisation à Lombardsijde (Flandre occidentale). Un neuvième servira à la formation du personnel, selon un spécialiste du dossier. L'achat de ces neuf pièces - aucun contrat n'a encore été signé mais le feu vert du gouvernement permet d'entamer des négociations avec la Direction générale de l'Armement (DGA) française) - se fera dans le cadre de l'Accord intergouvernemental (AIG) signé le 7 novembre 2018 par la ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue belge de la Défense à l'époque, Steven Vandeput. Il portait sur l'achat de 442 blindés à roues pour un montant d'environ 1,5 milliard d'euros, à livrer à partir de 2025 pour rééquiper les unités terrestres belges. "La Défense (belge) acquiert des systèmes d'artillerie de précision mobiles à longue portée infovalorisés Caesar NG complétés par les outillages et documents nécessaires, les équipements de liaison et les services associés", a expliqué son service de presse. (Belga)

Le conseil des ministres a donné le 29 octobre son aval à l'achat, dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement, de neuf systèmes d'artillerie français à longue portée Caesar NG (Camion équipé d'un Système d'Artillerie de Nouvelle Génération), des canons autoportés d'un calibre de 155mm fabriqués par le groupe Nexter, "dans une configuration identique" à celle des engins à commander par la France, ont expliqué des sources militaires à l'agence Belga. Huit obusiers Caesar équiperont à partir de fin 2027 une batterie du bataillon d'artillerie de la composante Terre, basé principalement à Brasschaat (au nord d'Anvers), avec une localisation à Lombardsijde (Flandre occidentale). Un neuvième servira à la formation du personnel, selon un spécialiste du dossier. L'achat de ces neuf pièces - aucun contrat n'a encore été signé mais le feu vert du gouvernement permet d'entamer des négociations avec la Direction générale de l'Armement (DGA) française) - se fera dans le cadre de l'Accord intergouvernemental (AIG) signé le 7 novembre 2018 par la ministre française des Armées, Florence Parly, et son homologue belge de la Défense à l'époque, Steven Vandeput. Il portait sur l'achat de 442 blindés à roues pour un montant d'environ 1,5 milliard d'euros, à livrer à partir de 2025 pour rééquiper les unités terrestres belges. "La Défense (belge) acquiert des systèmes d'artillerie de précision mobiles à longue portée infovalorisés Caesar NG complétés par les outillages et documents nécessaires, les équipements de liaison et les services associés", a expliqué son service de presse. (Belga)