"Dans la situation actuelle, la marge de négociation salariale est donc de zéro pour tous les personnels de l'enseignement alors que ceux-ci n'ont plus été augmentés depuis six années, que les carrières se rallongent, que la pénurie est croissante, que les épuisements professionnels se multiplient et que de nombreux changements dans la pratique du métier sont à prévoir pour implémenter le Pacte d'excellence. Face à ce constat et suite aux nombreux reculs de ces dernières années, l'immobilisme n'est plus une option", indique la CSC Brabant wallon. Celle-ci rappelle les revendications du monde de l'enseignement comme l'alignement des allocations de fin d'année sur celles de la fonction publique, l'octroi d'un barème 401 suffisamment attractif vu l'allongement de la formation initiale, l'augmentation d'annales en début de carrière pour les jeunes, et l'octroi de deux biennales supplémentaires pour les personnels dont la carrière est bien avancée (29 ans et 31 ans d'ancienneté). Des arrêts de travail sont annoncés dans les écoles les 18, 19 et 20 mars, en préparation d'un rassemblement en front commun qui est prévu le mercredi 3 avril. (Belga)

"Dans la situation actuelle, la marge de négociation salariale est donc de zéro pour tous les personnels de l'enseignement alors que ceux-ci n'ont plus été augmentés depuis six années, que les carrières se rallongent, que la pénurie est croissante, que les épuisements professionnels se multiplient et que de nombreux changements dans la pratique du métier sont à prévoir pour implémenter le Pacte d'excellence. Face à ce constat et suite aux nombreux reculs de ces dernières années, l'immobilisme n'est plus une option", indique la CSC Brabant wallon. Celle-ci rappelle les revendications du monde de l'enseignement comme l'alignement des allocations de fin d'année sur celles de la fonction publique, l'octroi d'un barème 401 suffisamment attractif vu l'allongement de la formation initiale, l'augmentation d'annales en début de carrière pour les jeunes, et l'octroi de deux biennales supplémentaires pour les personnels dont la carrière est bien avancée (29 ans et 31 ans d'ancienneté). Des arrêts de travail sont annoncés dans les écoles les 18, 19 et 20 mars, en préparation d'un rassemblement en front commun qui est prévu le mercredi 3 avril. (Belga)