En ce dernier jour de l'année, le nombre de contaminations au SARS-Cov-2 est reparti à la hausse, avec 7.039 nouvelles infections quotidiennes entre le 21 et le 27 décembre selon les données de l'Institut de santé publique Sciensano, contre 6.446 la veille. Par rapport à la semaine précédente, il s'agit d'un léger recul de 6% mais les autorités sanitaires prévoient un retour à la hausse dès la semaine prochaine. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de deux millions de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués. Pour la même période de référence, 30,1 décès ont été constatés (-16%) quotidiennement, portant le nombre de morts des suites du virus à 28.308 en Belgique. Durant les sept derniers jours, une moyenne de 134,6 hospitalisations journalières a été enregistrée, ce qui constitue une diminution de 15% par rapport à la semaine précédente. Au total, 1.812 patients sont actuellement hospitalisés en Belgique en raison du Covid-19 (-18%), dont 536 occupent des lits en unités de soins intensifs (-19%). "Il y a encore de nombreuses incertitudes à propos de l'impact d'Omicron sur l'occupation dans les hôpitaux", a toutefois ajouté Yves Van Laethem. Le taux de reproduction du virus reste lui sous la barre de 1, à 0,91 mais remonte toutefois légèrement (0,86 la veille). Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. L'incidence - qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants - atteint par ailleurs 882 sur 14 jours. Au cours de la période du 21 au 27 décembre, 454.283 tests ont également été effectués, soit une moyenne journalière de 64.898 tests. Le taux moyen de positivité pour la Belgique est de 11,8%. Enfin, 77,3% de la population belge a reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus et 76,3% a reçu deux doses (81,1% en Flandre, 71,6% en Wallonie, 67,6% en Communauté germanophone et 59,1% à Bruxelles). A l'heure actuelle, 41,2% de résidents flamands ont reçu une troisième injection, 34,1% en Wallonie, 30,8% en Communauté germanophone et 21,7% à Bruxelles, pour une moyenne de 37% sur l'ensemble du territoire belge. (Belga)

En ce dernier jour de l'année, le nombre de contaminations au SARS-Cov-2 est reparti à la hausse, avec 7.039 nouvelles infections quotidiennes entre le 21 et le 27 décembre selon les données de l'Institut de santé publique Sciensano, contre 6.446 la veille. Par rapport à la semaine précédente, il s'agit d'un léger recul de 6% mais les autorités sanitaires prévoient un retour à la hausse dès la semaine prochaine. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de deux millions de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués. Pour la même période de référence, 30,1 décès ont été constatés (-16%) quotidiennement, portant le nombre de morts des suites du virus à 28.308 en Belgique. Durant les sept derniers jours, une moyenne de 134,6 hospitalisations journalières a été enregistrée, ce qui constitue une diminution de 15% par rapport à la semaine précédente. Au total, 1.812 patients sont actuellement hospitalisés en Belgique en raison du Covid-19 (-18%), dont 536 occupent des lits en unités de soins intensifs (-19%). "Il y a encore de nombreuses incertitudes à propos de l'impact d'Omicron sur l'occupation dans les hôpitaux", a toutefois ajouté Yves Van Laethem. Le taux de reproduction du virus reste lui sous la barre de 1, à 0,91 mais remonte toutefois légèrement (0,86 la veille). Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir. L'incidence - qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants - atteint par ailleurs 882 sur 14 jours. Au cours de la période du 21 au 27 décembre, 454.283 tests ont également été effectués, soit une moyenne journalière de 64.898 tests. Le taux moyen de positivité pour la Belgique est de 11,8%. Enfin, 77,3% de la population belge a reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus et 76,3% a reçu deux doses (81,1% en Flandre, 71,6% en Wallonie, 67,6% en Communauté germanophone et 59,1% à Bruxelles). A l'heure actuelle, 41,2% de résidents flamands ont reçu une troisième injection, 34,1% en Wallonie, 30,8% en Communauté germanophone et 21,7% à Bruxelles, pour une moyenne de 37% sur l'ensemble du territoire belge. (Belga)