La haute juridiction a également ordonné que soit rejugé l'héritier du conglomérat Samsung, Lee Jae-yong, qui avait également été condamné dans cette affaire à l'origine de la destitution de l'ex-présidente. (Belga)