Oracle, propriétaire du langage de programmation Java depuis qu'il racheté le concepteur Sun Microsystems en 2010, avait porté plainte contre Google la même année. Oracle estime en effet que le géant internet utilise des éléments de Java pour son système d'exploitation mobile Android et doit par conséquent payer une licence d'utilisation. L'entreprise fondée par Larry Ellison réclamait plus de neuf milliards de dollars de dédommagements. Selon Google en revanche, Sun Microsystems, du temps où il était indépendant, avait déclaré que Java serait en code ouvert et permis à tous les développeurs de l'utiliser. Depuis, les deux géants s'affrontent et le dossier passe de cour en cour pour finalement finir devant la plus haute instance judiciaire du pays. Vu les sommes en jeu et les conséquences possibles en terme de propriété intellectuelle, le dossier est très suivi dans tout le secteur technologique. (Belga)

Oracle, propriétaire du langage de programmation Java depuis qu'il racheté le concepteur Sun Microsystems en 2010, avait porté plainte contre Google la même année. Oracle estime en effet que le géant internet utilise des éléments de Java pour son système d'exploitation mobile Android et doit par conséquent payer une licence d'utilisation. L'entreprise fondée par Larry Ellison réclamait plus de neuf milliards de dollars de dédommagements. Selon Google en revanche, Sun Microsystems, du temps où il était indépendant, avait déclaré que Java serait en code ouvert et permis à tous les développeurs de l'utiliser. Depuis, les deux géants s'affrontent et le dossier passe de cour en cour pour finalement finir devant la plus haute instance judiciaire du pays. Vu les sommes en jeu et les conséquences possibles en terme de propriété intellectuelle, le dossier est très suivi dans tout le secteur technologique. (Belga)