En raison de la météo printanière annoncée pour le week-end, la Côte s'attend à recevoir beaucoup de visiteurs. Plusieurs villes se préparent à gérer les foules en cette période coronavirus. Ainsi à Ostende, des stewards sensibiliseront et gèreront le public durant le week-end. La police d'Ostende suivra aussi la situation par caméras et interviendra si nécessaire. "S'il y a trop de monde au même endroit, nous pourrons fermer certaines rues. Je demande aux gens de trouver un endroit plus calme s'ils voient qu'il y a trop de monde quelque part", a déclaré le bourgmestre Bart Tommelein. Knokke-Heist prévoit aussi une forte fréquentation et va déployer des policiers et stewards supplémentaires. "Nous avons beaucoup de gens qui viennent dans leur résidence secondaire et avec le beau temps, nous attendons beaucoup de touristes d'un jour. Nous conseillons aux gens de consulter le baromètre d'affluence", explique le premier échevin Piet De Groote. "Si nécessaire, nous pourrons orienter les gens vers d'autres localités de la commune via des panneaux digitaux". Blankenberge s'attend également à beaucoup de visiteurs. Si nécessaire, certaines rues principales pourraient être fermées. (Belga)

En raison de la météo printanière annoncée pour le week-end, la Côte s'attend à recevoir beaucoup de visiteurs. Plusieurs villes se préparent à gérer les foules en cette période coronavirus. Ainsi à Ostende, des stewards sensibiliseront et gèreront le public durant le week-end. La police d'Ostende suivra aussi la situation par caméras et interviendra si nécessaire. "S'il y a trop de monde au même endroit, nous pourrons fermer certaines rues. Je demande aux gens de trouver un endroit plus calme s'ils voient qu'il y a trop de monde quelque part", a déclaré le bourgmestre Bart Tommelein. Knokke-Heist prévoit aussi une forte fréquentation et va déployer des policiers et stewards supplémentaires. "Nous avons beaucoup de gens qui viennent dans leur résidence secondaire et avec le beau temps, nous attendons beaucoup de touristes d'un jour. Nous conseillons aux gens de consulter le baromètre d'affluence", explique le premier échevin Piet De Groote. "Si nécessaire, nous pourrons orienter les gens vers d'autres localités de la commune via des panneaux digitaux". Blankenberge s'attend également à beaucoup de visiteurs. Si nécessaire, certaines rues principales pourraient être fermées. (Belga)