Le Dosan Ahn Chang-ho de 3.000 tonnes, d'un coût de 700 millions de dollars, est le premier de trois sous-marins à propulsion diesel-électrique qui doivent prendre du service dans les cinq prochaines années. C'est un "bond en avant" pour l'industrie sud-coréenne de défense, a déclaré le président Moon Jae-in lors de la cérémonie de lancement dans les chantiers navals Daewoo où il a été conçu et construit. M. Moon se rendra à Pyongyang la semaine prochaine pour son troisième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, alors que les efforts américains pour convaincre le Nord de renoncer à son arsenal atomique sont dans l'impasse. "Nous avons entamé un grand voyage vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a ajouté M. Moon. "Mais la paix n'arrive pas gratuitement. La paix au moyen de la puissance, c'est la stratégie de sécurité inébranlable de ce gouvernement". Le nouveau sous-marin est équipé de six tubes de lancement vertical. La Corée du Sud dispose déjà d'une flotte de 18 sous-marins plus petits, tous construits en coopération avec l'Allemagne. Selon le ministère de la Défense, le Nord possède 70 sous-marins et submersibles vieillissants. L'agence sud-coréenne Yonhap a rapporté qu'il avait également mis au point un sous-marin de 2.500 tonnes doté d'un système de lancement vertical. (Belga)

Le Dosan Ahn Chang-ho de 3.000 tonnes, d'un coût de 700 millions de dollars, est le premier de trois sous-marins à propulsion diesel-électrique qui doivent prendre du service dans les cinq prochaines années. C'est un "bond en avant" pour l'industrie sud-coréenne de défense, a déclaré le président Moon Jae-in lors de la cérémonie de lancement dans les chantiers navals Daewoo où il a été conçu et construit. M. Moon se rendra à Pyongyang la semaine prochaine pour son troisième sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, alors que les efforts américains pour convaincre le Nord de renoncer à son arsenal atomique sont dans l'impasse. "Nous avons entamé un grand voyage vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a ajouté M. Moon. "Mais la paix n'arrive pas gratuitement. La paix au moyen de la puissance, c'est la stratégie de sécurité inébranlable de ce gouvernement". Le nouveau sous-marin est équipé de six tubes de lancement vertical. La Corée du Sud dispose déjà d'une flotte de 18 sous-marins plus petits, tous construits en coopération avec l'Allemagne. Selon le ministère de la Défense, le Nord possède 70 sous-marins et submersibles vieillissants. L'agence sud-coréenne Yonhap a rapporté qu'il avait également mis au point un sous-marin de 2.500 tonnes doté d'un système de lancement vertical. (Belga)