L'intensification des activités est probablement liée aux exercices militaires conjoints USA-Corée du Sud à venir, que Pyongyang voit comme une provocation. Les résolutions de l'ONU interdisent à la Corée du Nord - qui a réalisé plusieurs essais nucléaires - de lancer des missiles balistiques de courte, moyenne et longue portée. (Belga)