Lors d'un Sommet spécial de l'ONU sur le Climat en septembre, le Premier ministre en affaires courantes de l'époque, Charles Michel, avait annoncé qu'il proposerait au Parlement de doubler la contribution fédérale à la lutte contre le changement climatique. Donnant suite à cette proposition, la Chambre a approuvé fin octobre une résolution demandant au gouvernement de doubler sa contribution au Green Climate Fund onusien à partir de 2020, tout en s'assurant que cette "opération soit neutre budgétairement". Présente en commission de la Chambre mercredi, Mme Marghem a précisé que ce doublement représenterait 80 millions d'euros. "Lors de la première période, le fédéral avait donné 40 millions en dons purs, et 10 millions sous forme de prêt", a-t-elle détaillé. En ce qui concerne la nouvelle contribution, des crédits non utilisés seront employés pour financer le premier exercice, mais il conviendra ensuite - compte tenu du principe de neutralité budgétaire - de faire des efforts correspondants, a rappelé la ministre. Des moyens provenant de l'aide au développement pourraient notamment être utilisés dans ce cadre. Interrogée à ce sujet par des parlementaires, Mme Marghem a renvoyé vers son collègue en charge de la matière, à savoir Alexander De Croo (Open Vld). Les Régions, qui avaient quant à elle fourni 35 millions d'euros au Green Climate Fund lors de la première période de financement (2015-2018), n'ont pas encore pris de décision quant à une éventuelle révision de leur contribution. (Belga)