Concrètement, les allocations des personnes de plus de 65 ans, dont les revenus et l'autonomie sont limités, seront maintenues et les critères d'attribution resteront inchangés.

Pour permettre une transition efficace, l'actuel dispositif de paiement de l'APA sera également maintenu, dans un premier temps du moins. "Il sera toutefois évalué prochainement afin d'être adapté, le cas échéant, aux besoins de la population", a précisé la ministre régionale de l'Action sociale, Christie Morreale (PS).

"Ce nouveau transfert de compétences ne doit pas se faire au détriment des personnes âgées les plus fragilisées. C'est la raison pour laquelle, dès aujourd'hui, des mesures sont prises par le gouvernement wallon pour que ces personnes continuent de percevoir leur allocation", a-t-elle souligné.

Octroyée tant aux personnes vivant à domicile qu'à celles résidant en institutions, l'APA concerne aujourd'hui environ 37.000 personnes.

Belga

Concrètement, les allocations des personnes de plus de 65 ans, dont les revenus et l'autonomie sont limités, seront maintenues et les critères d'attribution resteront inchangés. Pour permettre une transition efficace, l'actuel dispositif de paiement de l'APA sera également maintenu, dans un premier temps du moins. "Il sera toutefois évalué prochainement afin d'être adapté, le cas échéant, aux besoins de la population", a précisé la ministre régionale de l'Action sociale, Christie Morreale (PS). "Ce nouveau transfert de compétences ne doit pas se faire au détriment des personnes âgées les plus fragilisées. C'est la raison pour laquelle, dès aujourd'hui, des mesures sont prises par le gouvernement wallon pour que ces personnes continuent de percevoir leur allocation", a-t-elle souligné. Octroyée tant aux personnes vivant à domicile qu'à celles résidant en institutions, l'APA concerne aujourd'hui environ 37.000 personnes.Belga