L'étude se penche depuis le début de l'épidémie sur la confiance accordée à la gestion de la crise du Covid-19 par les autorités. Si celle-ci avait tendance à décliner, la dernière enquête du 20 octobre montre un certain rebond. "Près de la moitié des participants indiquent que leur confiance dans les gouvernements en général a augmenté", détaille Jonas Crèvecoeur (KU Leuven). "La confiance accordée au fédéral en particulier a été renforcée, progressant pour la première fois depuis le début de cette crise. La formation du nouveau gouvernement fédéral, qui a également reçu des retours majoritairement positifs sur sa manière de communiquer, n'y est bien sûr pas pour rien." La confiance accordée aux experts scientifiques est, elle aussi, en hausse. "Nos participants ont, depuis le début de la crise, eu une grande confiance dans nos scientifiques mais celle-ci a connu une légère baisse en septembre", observe le chercheur Philippe Beutels (UAnvers). "Cela est probablement dû aux divergences d'opinion au sein de la cellule d'experts Celeval, entre opposants et partisans de l'assouplissement des mesures. Ces différences d'opinion sont moins abordées dans les médias depuis la forte augmentation des hospitalisations." Le 23ème volet de la "grande étude corona" peut être complété ce mardi et porte notamment sur les nouvelles mesures en vigueur depuis lundi ainsi que sur la situation sur le lieu de travail et l'application Coronalert. (Belga)

L'étude se penche depuis le début de l'épidémie sur la confiance accordée à la gestion de la crise du Covid-19 par les autorités. Si celle-ci avait tendance à décliner, la dernière enquête du 20 octobre montre un certain rebond. "Près de la moitié des participants indiquent que leur confiance dans les gouvernements en général a augmenté", détaille Jonas Crèvecoeur (KU Leuven). "La confiance accordée au fédéral en particulier a été renforcée, progressant pour la première fois depuis le début de cette crise. La formation du nouveau gouvernement fédéral, qui a également reçu des retours majoritairement positifs sur sa manière de communiquer, n'y est bien sûr pas pour rien." La confiance accordée aux experts scientifiques est, elle aussi, en hausse. "Nos participants ont, depuis le début de la crise, eu une grande confiance dans nos scientifiques mais celle-ci a connu une légère baisse en septembre", observe le chercheur Philippe Beutels (UAnvers). "Cela est probablement dû aux divergences d'opinion au sein de la cellule d'experts Celeval, entre opposants et partisans de l'assouplissement des mesures. Ces différences d'opinion sont moins abordées dans les médias depuis la forte augmentation des hospitalisations." Le 23ème volet de la "grande étude corona" peut être complété ce mardi et porte notamment sur les nouvelles mesures en vigueur depuis lundi ainsi que sur la situation sur le lieu de travail et l'application Coronalert. (Belga)