La présidente du Groupe des Dix n'a pas voulu communiquer sur le contenu de la concertation "pour garantir la sérénité et le bon déroulement des discussions". "Les discussions se sont bien déroulées ce qui montre que l'on peut discuter", souligne Michèle Sioen.

Depuis que les syndicats ont enclenché leur plan d'action contre les mesures d'austérité du gouvernement Michel, le fossé entre employeurs et travailleurs ne semblait jamais avoir été aussi grand. Mais les partenaires sociaux discutent toujours au plus haut niveau: jeudi, le groupe s'est penché sur les derniers points du dossier de l'harmonisation des statuts ouvriers/employés.

Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine.

La présidente du Groupe des Dix n'a pas voulu communiquer sur le contenu de la concertation "pour garantir la sérénité et le bon déroulement des discussions". "Les discussions se sont bien déroulées ce qui montre que l'on peut discuter", souligne Michèle Sioen.Depuis que les syndicats ont enclenché leur plan d'action contre les mesures d'austérité du gouvernement Michel, le fossé entre employeurs et travailleurs ne semblait jamais avoir été aussi grand. Mais les partenaires sociaux discutent toujours au plus haut niveau: jeudi, le groupe s'est penché sur les derniers points du dossier de l'harmonisation des statuts ouvriers/employés.Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine.