Saint-Ghislain est, selon les instances communales, la deuxième ville belge, après Mons, à octroyer des aides à ses commerces, dans le cadre de la sortie progressive de crise sanitaire. Une prime unique de 4.000 euros sera octroyée aux commerces hors secteur Horeca qui ont été fermés durant la crise. Une prime unique de de 6.000 euros sera octroyée aux cafés et restaurants fermés durant la crise. Le financement de ces aides sera réalisé via un emprunt dont les instances saint-ghislainoises attendent les modalités de la Région Wallonne. Une prime unique de 150 euros sera, par ailleurs, octroyée aux associations sociales, culturelles et sportives sur base d'un rapport de leurs activités annulées durant la crise sanitaire. Une provision de 200.000 euros sera créée dans les comptes communaux en faveur du CPAS local pour couvrir le risque contre les pertes de revenus de certains citoyens suite à la crise. Le financement de cette mesure se fera sur fonds propres, par la réaffectation de provisions désaffectées et plus utiles à court terme. Les mesures avancées par le collège communal doivent être confirmées prochainement par un conseil communal. (Belga)

Saint-Ghislain est, selon les instances communales, la deuxième ville belge, après Mons, à octroyer des aides à ses commerces, dans le cadre de la sortie progressive de crise sanitaire. Une prime unique de 4.000 euros sera octroyée aux commerces hors secteur Horeca qui ont été fermés durant la crise. Une prime unique de de 6.000 euros sera octroyée aux cafés et restaurants fermés durant la crise. Le financement de ces aides sera réalisé via un emprunt dont les instances saint-ghislainoises attendent les modalités de la Région Wallonne. Une prime unique de 150 euros sera, par ailleurs, octroyée aux associations sociales, culturelles et sportives sur base d'un rapport de leurs activités annulées durant la crise sanitaire. Une provision de 200.000 euros sera créée dans les comptes communaux en faveur du CPAS local pour couvrir le risque contre les pertes de revenus de certains citoyens suite à la crise. Le financement de cette mesure se fera sur fonds propres, par la réaffectation de provisions désaffectées et plus utiles à court terme. Les mesures avancées par le collège communal doivent être confirmées prochainement par un conseil communal. (Belga)