"Nous allons renforcer les moyens de la coalition" lors de cette réunion "très importante" à laquelle participera notamment le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, a déclaré Manuel Valls sur la chaîne de télévision France 2. "On nous a déclaré la guerre et cette guerre nous la menons, en Irak et en Syrie (..) et j'ai la conviction que nous gagnerons cette guerre contre le terrorisme", a-t-il ajouté, au lendemain de l'attentat perpétré à Nice, dans lequel au moins 84 personnes ont trouvé la mort. Le président François Hollande avait déjà assuré dans la nuit de jeudi à vendredi, sans autre précision, que la France allait "renforcer" son "action en Irak et en Syrie". A la veille de la fête nationale du 14 juillet il avait annoncé l'envoi de soldats français supplémentaires pour conseiller les forces irakiennes (ils s'ajouteront aux 300 à 400 actuels) et redéployer le porte-avions Charles de Gaulle au Moyen-Orient à l'automne. Les Etats-Unis ont aussi annoncé l'envoi de centaines de soldats américains supplémentaires en Irak pour aider les forces gouvernementales à lutter contre l'EI et reprendre la ville de Mossoul. Après ce nouveau déploiement, ils compteront plus de 4.600 militaires en Irak. (Belga)

"Nous allons renforcer les moyens de la coalition" lors de cette réunion "très importante" à laquelle participera notamment le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, a déclaré Manuel Valls sur la chaîne de télévision France 2. "On nous a déclaré la guerre et cette guerre nous la menons, en Irak et en Syrie (..) et j'ai la conviction que nous gagnerons cette guerre contre le terrorisme", a-t-il ajouté, au lendemain de l'attentat perpétré à Nice, dans lequel au moins 84 personnes ont trouvé la mort. Le président François Hollande avait déjà assuré dans la nuit de jeudi à vendredi, sans autre précision, que la France allait "renforcer" son "action en Irak et en Syrie". A la veille de la fête nationale du 14 juillet il avait annoncé l'envoi de soldats français supplémentaires pour conseiller les forces irakiennes (ils s'ajouteront aux 300 à 400 actuels) et redéployer le porte-avions Charles de Gaulle au Moyen-Orient à l'automne. Les Etats-Unis ont aussi annoncé l'envoi de centaines de soldats américains supplémentaires en Irak pour aider les forces gouvernementales à lutter contre l'EI et reprendre la ville de Mossoul. Après ce nouveau déploiement, ils compteront plus de 4.600 militaires en Irak. (Belga)