Cette décision intervient après que l'Iran a lancé des attaques de missiles sur des bases militaires irakiennes accueillant des troupes américaines, en représailles à l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani lors d'une attaque aérienne américaine à Bagdad la semaine dernière. "La Global@Coalition contre #Daesh a actuellement interrompu ses activités militaires en Irak pour se concentrer sur la protection des bases irakiennes qui accueillent le personnel de la Coalition", a déclaré l'alliance sur son compte Twitter, en utilisant l'acronyme arabe pour État islamique. "Les activités qui ont été mises en suspens comprennent l'entraînement avec les partenaires de la coalition et le soutien de leurs opérations contre Daesh", a-t-elle ajouté. L'alliance a toutefois indiqué que ses autres activités se poursuivaient "normalement, notamment la lutte contre la propagande néfaste de Daesh, la stabilisation et la perturbation de ses finances". (Belga)

Cette décision intervient après que l'Iran a lancé des attaques de missiles sur des bases militaires irakiennes accueillant des troupes américaines, en représailles à l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani lors d'une attaque aérienne américaine à Bagdad la semaine dernière. "La Global@Coalition contre #Daesh a actuellement interrompu ses activités militaires en Irak pour se concentrer sur la protection des bases irakiennes qui accueillent le personnel de la Coalition", a déclaré l'alliance sur son compte Twitter, en utilisant l'acronyme arabe pour État islamique. "Les activités qui ont été mises en suspens comprennent l'entraînement avec les partenaires de la coalition et le soutien de leurs opérations contre Daesh", a-t-elle ajouté. L'alliance a toutefois indiqué que ses autres activités se poursuivaient "normalement, notamment la lutte contre la propagande néfaste de Daesh, la stabilisation et la perturbation de ses finances". (Belga)