"Nous démentons l'utilisation de bombes à sous-munitions à Sanaa", a déclaré à l'AFP le général de brigade saoudien Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait averti vendredi que l'usage d'armes à sous-munitions pour bombarder des zones peuplées au Yémen "pourrait constituer un crime de guerre". (Belga)

"Nous démentons l'utilisation de bombes à sous-munitions à Sanaa", a déclaré à l'AFP le général de brigade saoudien Ahmed al-Assiri, porte-parole de la coalition. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait averti vendredi que l'usage d'armes à sous-munitions pour bombarder des zones peuplées au Yémen "pourrait constituer un crime de guerre". (Belga)