L'édition 2017 du festival est un bon cru, se réjouit dimanche l'organisateur Claude Cools, sur base du chiffre d'affaires du bar. La nouvelle scène R&B et les initiatives telles que le mur de graffiti et le skate park ont aussi rencontré beaucoup de succès, se félicite-t-il. L'obligation de faire payer l'accès en partie, pour amortir les coûts croissants en termes de sécurité, n'ont visiblement pas découragé le public, même si les chiffres de fréquentation ne sont pas encore connus, note M. Cools. Il espère pouvoir rester à Bruxelles, qu'il avait choisi en 2010 pour envoyer un signal fort. "Le site de l'Atomium est magnifique. A Bruxelles, la City Parade s'est toujours déroulée sans incident. Nous avons un grand soutien de la Ville et du directeur de l'Atomium, nous voulons donc revenir." (Belga)

L'édition 2017 du festival est un bon cru, se réjouit dimanche l'organisateur Claude Cools, sur base du chiffre d'affaires du bar. La nouvelle scène R&B et les initiatives telles que le mur de graffiti et le skate park ont aussi rencontré beaucoup de succès, se félicite-t-il. L'obligation de faire payer l'accès en partie, pour amortir les coûts croissants en termes de sécurité, n'ont visiblement pas découragé le public, même si les chiffres de fréquentation ne sont pas encore connus, note M. Cools. Il espère pouvoir rester à Bruxelles, qu'il avait choisi en 2010 pour envoyer un signal fort. "Le site de l'Atomium est magnifique. A Bruxelles, la City Parade s'est toujours déroulée sans incident. Nous avons un grand soutien de la Ville et du directeur de l'Atomium, nous voulons donc revenir." (Belga)