À ce stade, il est difficile d'évaluer l'ampleur des dommages économiques. Tous les plus gros navires interdits de navigation lundi à la suite de l'incident ont entre-temps pu prendre le large. Les bateaux, qui se rendaient à Anvers et avaient pour destination finale la rive gauche, sont tous arrivés à bon port. Seul un certain nombre de gros navires devant se rendre sur la rive droite attendent toujours en mer. "Mais ils sont tous planifiés. Ils savent donc qu'ils pourront partir dans le courant de la journée", a précisé le port d'Anvers. "D'ici la soirée, les retards seront entièrement résorbés", a-ton ajouté de même source. Le bâtiment de 366 mètres de long, qui avait quitté le port d'Anvers pour rallier Hambourg, avait raté lundi matin un virage escarpé ("Bocht van Bath") et s'était retrouvé bloqué de longues heures durant sur l'Escaut occidental. Une première tentative pour dégager le navire avait échoué mais celle entamée lundi à 20h30, à marée haute, a finalement abouti. L'opération a attiré des centaines de curieux sur le site, où ces derniers ont pu se promener en raison de la marée basse. Le navire n'a pas subi de dégâts mais a tout de même été acheminé vers le port d'Anvers pour inspection. (Belga)

À ce stade, il est difficile d'évaluer l'ampleur des dommages économiques. Tous les plus gros navires interdits de navigation lundi à la suite de l'incident ont entre-temps pu prendre le large. Les bateaux, qui se rendaient à Anvers et avaient pour destination finale la rive gauche, sont tous arrivés à bon port. Seul un certain nombre de gros navires devant se rendre sur la rive droite attendent toujours en mer. "Mais ils sont tous planifiés. Ils savent donc qu'ils pourront partir dans le courant de la journée", a précisé le port d'Anvers. "D'ici la soirée, les retards seront entièrement résorbés", a-ton ajouté de même source. Le bâtiment de 366 mètres de long, qui avait quitté le port d'Anvers pour rallier Hambourg, avait raté lundi matin un virage escarpé ("Bocht van Bath") et s'était retrouvé bloqué de longues heures durant sur l'Escaut occidental. Une première tentative pour dégager le navire avait échoué mais celle entamée lundi à 20h30, à marée haute, a finalement abouti. L'opération a attiré des centaines de curieux sur le site, où ces derniers ont pu se promener en raison de la marée basse. Le navire n'a pas subi de dégâts mais a tout de même été acheminé vers le port d'Anvers pour inspection. (Belga)