Dans un communiqué, le ministère précise que les chiens ont été retirés de la liste en raison de préoccupations internationales majeures sur les abus dans l'élevage de ces animaux. Par ailleurs, de plus en plus de Chinois considèrent les chiens comme des animaux de compagnie et désapprouvent donc leur consommation. Le ministère ne fournit cependant aucune explication sur le retrait des chats de la liste. Les ventes d'animaux sauvages sont limitées depuis février, en raison du lien entre un marché de Wuhan vendant de la viande crue et l'apparition du nouveau coronavirus. (Belga)

Dans un communiqué, le ministère précise que les chiens ont été retirés de la liste en raison de préoccupations internationales majeures sur les abus dans l'élevage de ces animaux. Par ailleurs, de plus en plus de Chinois considèrent les chiens comme des animaux de compagnie et désapprouvent donc leur consommation. Le ministère ne fournit cependant aucune explication sur le retrait des chats de la liste. Les ventes d'animaux sauvages sont limitées depuis février, en raison du lien entre un marché de Wuhan vendant de la viande crue et l'apparition du nouveau coronavirus. (Belga)