Une fusée Longue Marche 7 de 14 tonnes avec à son bord de la nourriture, des équipements et du carburant a décollé du site de lancement de Wenchang sur l'île tropicale méridionale de Hainan, a rapporté l'agence de presse Chine Nouvelle. Le vaisseau cargo s'est séparé avec succès du propulseur, s'est mis en orbite et a déployé ses panneaux solaires, a indiqué l'agence, citant l'Agence spatiale chinoise (CMSA). L'amarrage au module de base de la station s'est produit à 21H01 GMT (23h01 HB), a indiqué l'agence, citant l'Agence spatiale chinoise. La station spatiale, appelée "Tiangong" ("Palais céleste"), aura besoin d'une dizaine de lancements pour achever son assemblage en orbite. Elle devrait être opérationnelle en 2022. Une fois terminée, elle devrait rester en orbite terrestre basse pendant 15 ans. Après l'éventuel retrait de la Station spatiale internationale (ISS) après 2028, Tiangong pourrait devenir le seul avant-poste humain en orbite terrestre. (Belga)

Une fusée Longue Marche 7 de 14 tonnes avec à son bord de la nourriture, des équipements et du carburant a décollé du site de lancement de Wenchang sur l'île tropicale méridionale de Hainan, a rapporté l'agence de presse Chine Nouvelle. Le vaisseau cargo s'est séparé avec succès du propulseur, s'est mis en orbite et a déployé ses panneaux solaires, a indiqué l'agence, citant l'Agence spatiale chinoise (CMSA). L'amarrage au module de base de la station s'est produit à 21H01 GMT (23h01 HB), a indiqué l'agence, citant l'Agence spatiale chinoise. La station spatiale, appelée "Tiangong" ("Palais céleste"), aura besoin d'une dizaine de lancements pour achever son assemblage en orbite. Elle devrait être opérationnelle en 2022. Une fois terminée, elle devrait rester en orbite terrestre basse pendant 15 ans. Après l'éventuel retrait de la Station spatiale internationale (ISS) après 2028, Tiangong pourrait devenir le seul avant-poste humain en orbite terrestre. (Belga)