"Les coentreprises sino-étrangères, entreprises à capitaux mixtes et à capitaux étrangers établies en Chine par des entités ou des individus de Corée du Nord devront être fermées d'ici 120 jours" à compter de l'adoption de la résolution 2375 par le Conseil de sécurité de l'ONU le 11 septembre, précise le ministère. Pékin avait déjà interdit fin août aux firmes et ressortissants nord-coréens d'établir de nouvelles entreprises sur son territoire. (Belga)

"Les coentreprises sino-étrangères, entreprises à capitaux mixtes et à capitaux étrangers établies en Chine par des entités ou des individus de Corée du Nord devront être fermées d'ici 120 jours" à compter de l'adoption de la résolution 2375 par le Conseil de sécurité de l'ONU le 11 septembre, précise le ministère. Pékin avait déjà interdit fin août aux firmes et ressortissants nord-coréens d'établir de nouvelles entreprises sur son territoire. (Belga)