La notification de cette vente, qui comprend notamment 108 chars de combat et 250 lance-missiles sol-air, a été faite au Congrès américain. Ce dernier a 30 jours pour y faire objection, une hypothèse qui semble peu probable. Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis autorisent une ventes d'armes à Taïwan. Mais celles-ci provoquent à chaque fois la colère de la Chine. "La Chine exhorte les États-Unis (...) à annuler immédiatement ce projet de vente d'armes à Taïwan et à stopper tout lien militaire entre Taïwan et les États-Unis", a déclaré Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Il convient d'éviter de porter encore davantage atteinte aux relations sino-américaines, à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taïwan", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse régulière. (Belga)

La notification de cette vente, qui comprend notamment 108 chars de combat et 250 lance-missiles sol-air, a été faite au Congrès américain. Ce dernier a 30 jours pour y faire objection, une hypothèse qui semble peu probable. Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis autorisent une ventes d'armes à Taïwan. Mais celles-ci provoquent à chaque fois la colère de la Chine. "La Chine exhorte les États-Unis (...) à annuler immédiatement ce projet de vente d'armes à Taïwan et à stopper tout lien militaire entre Taïwan et les États-Unis", a déclaré Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Il convient d'éviter de porter encore davantage atteinte aux relations sino-américaines, à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taïwan", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse régulière. (Belga)