Le vaccin a été approuvé après de premiers tests. Il peut désormais être testé sur les êtres humains. Le ministère de la Défense le décrit comme sûr et efficace, et a précisé que les préparations pour sa production en masse sont en cours, rapporte l'agence de presse espagnole Europa Press. En février, les autorités chinoises avaient indiqué qu'elles pensaient pouvoir tester un vaccin d'ici avril sur les êtres humains. Plusieurs pays ?uvrent à l'élaboration d'un vaccin. Celui-ci ne pourrait toutefois être disponible que dans plusieurs mois pour les patients. De nombreux scientifiques, institutions académiques et entreprises espèrent être les premiers à trouver un médicament efficace. Rien qu'en Chine, au moins neuf vaccins possibles sont en cours d'élaboration. (Belga)

Le vaccin a été approuvé après de premiers tests. Il peut désormais être testé sur les êtres humains. Le ministère de la Défense le décrit comme sûr et efficace, et a précisé que les préparations pour sa production en masse sont en cours, rapporte l'agence de presse espagnole Europa Press. En février, les autorités chinoises avaient indiqué qu'elles pensaient pouvoir tester un vaccin d'ici avril sur les êtres humains. Plusieurs pays ?uvrent à l'élaboration d'un vaccin. Celui-ci ne pourrait toutefois être disponible que dans plusieurs mois pour les patients. De nombreux scientifiques, institutions académiques et entreprises espèrent être les premiers à trouver un médicament efficace. Rien qu'en Chine, au moins neuf vaccins possibles sont en cours d'élaboration. (Belga)