"Nous avons à coeur que l'Inde et le Pakistan, en tant que pays importants du sous-continent sud-asiatique, puissent entretenir des relations de bon voisinage et amicales", a réagi lors d'un point presse Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Nous espérons que l'Inde et le Pakistan feront preuve de retenue, prendront des initiatives propices au dialogue, avanceront l'un vers l'autre et s'efforceront d'assurer durablement paix et stabilité en Asie du Sud." L'Inde avait elle-même visé mardi un site en territoire pakistanais, tout près de la région disputée. Il s'agissait d'un camp d'entraînement du mouvement islamiste Jaish-e-Mohammad (JeM), prétend l'armée indienne, dont la version des faits est contestée par son homologue pakistanaise qui a immédiatement prévenu qu'elle se réservait un droit de "réponse". Les frappes indiennes et pakistanaises qui se sont succédées dans les dernières heures font craindre une escalade entre les deux voisins et rivaux, tous deux dotés de l'arme nucléaire et qui se sont livrés plusieurs guerres dans le passé, notamment au sujet du Cachemire. (Belga)

"Nous avons à coeur que l'Inde et le Pakistan, en tant que pays importants du sous-continent sud-asiatique, puissent entretenir des relations de bon voisinage et amicales", a réagi lors d'un point presse Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Nous espérons que l'Inde et le Pakistan feront preuve de retenue, prendront des initiatives propices au dialogue, avanceront l'un vers l'autre et s'efforceront d'assurer durablement paix et stabilité en Asie du Sud." L'Inde avait elle-même visé mardi un site en territoire pakistanais, tout près de la région disputée. Il s'agissait d'un camp d'entraînement du mouvement islamiste Jaish-e-Mohammad (JeM), prétend l'armée indienne, dont la version des faits est contestée par son homologue pakistanaise qui a immédiatement prévenu qu'elle se réservait un droit de "réponse". Les frappes indiennes et pakistanaises qui se sont succédées dans les dernières heures font craindre une escalade entre les deux voisins et rivaux, tous deux dotés de l'arme nucléaire et qui se sont livrés plusieurs guerres dans le passé, notamment au sujet du Cachemire. (Belga)