Un premier milliard avait déjà été accordé au début de la crise, essentiellement pour faire face aux dépenses en matière de santé. Un deuxième milliard a servi à de nouvelles dépenses: aide aux hôpitaux, aides sociales (GRAPA, aide aux personnes handicapées, revenu d'intégration sociale) et aux CPAS ou encore les tests Covid-19. Les vacances parlementaires commençant après la séance plénière de ce jeudi, le gouvernement ne souhaitait pas être pris au dépourvu, notamment en vue d'une éventuelle deuxième vague de l'épidémie. C'est pourquoi le ministre du Budget David Clarinval (MR) a demandé ce troisième milliard. (Belga)

Un premier milliard avait déjà été accordé au début de la crise, essentiellement pour faire face aux dépenses en matière de santé. Un deuxième milliard a servi à de nouvelles dépenses: aide aux hôpitaux, aides sociales (GRAPA, aide aux personnes handicapées, revenu d'intégration sociale) et aux CPAS ou encore les tests Covid-19. Les vacances parlementaires commençant après la séance plénière de ce jeudi, le gouvernement ne souhaitait pas être pris au dépourvu, notamment en vue d'une éventuelle deuxième vague de l'épidémie. C'est pourquoi le ministre du Budget David Clarinval (MR) a demandé ce troisième milliard. (Belga)