La consommation de données mobiles ne cesse de croître de façon exponentielle depuis plusieurs années en Belgique. La vidéo y est de plus en plus importante, constate la dirigeante, qui relève un comportement des utilisateurs évoluant rapidement, eux qui ont aujourd'hui recours à des services comme Amazon ou Uber. "Ils veulent tout tout de suite", résume Mme Leroy. Ce qui demande à l'entreprise et à ses collaborateurs de s'adapter à ces exigences et aux coûts qui y correspondent. Les antennes actuellement installées ont un rayonnement limité en raison des normes mises en place dans la capitale. Pour répondre aux demandes des consommateurs, il faut dès lors davantage de pylônes. Mais il est difficile d'obtenir des autorisations pour en installer, regrette l'administratrice déléguée, qui se désole de ne pas pouvoir mettre en place un réseau à la hauteur des exigences de ses clients. Elle espère cependant qu'une solution satisfaisante pourra bientôt être dégagée dans ce dossier. Même si les normes avaient été différentes à l'époque, elles n'auraient cependant pas empêché la saturation du réseau de Proximus dans le centre de Bruxelles lors des attentats du 22 mars 2016, a-t-elle par ailleurs glissé. (Belga)

La consommation de données mobiles ne cesse de croître de façon exponentielle depuis plusieurs années en Belgique. La vidéo y est de plus en plus importante, constate la dirigeante, qui relève un comportement des utilisateurs évoluant rapidement, eux qui ont aujourd'hui recours à des services comme Amazon ou Uber. "Ils veulent tout tout de suite", résume Mme Leroy. Ce qui demande à l'entreprise et à ses collaborateurs de s'adapter à ces exigences et aux coûts qui y correspondent. Les antennes actuellement installées ont un rayonnement limité en raison des normes mises en place dans la capitale. Pour répondre aux demandes des consommateurs, il faut dès lors davantage de pylônes. Mais il est difficile d'obtenir des autorisations pour en installer, regrette l'administratrice déléguée, qui se désole de ne pas pouvoir mettre en place un réseau à la hauteur des exigences de ses clients. Elle espère cependant qu'une solution satisfaisante pourra bientôt être dégagée dans ce dossier. Même si les normes avaient été différentes à l'époque, elles n'auraient cependant pas empêché la saturation du réseau de Proximus dans le centre de Bruxelles lors des attentats du 22 mars 2016, a-t-elle par ailleurs glissé. (Belga)