Vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la police de la route - qui constituent la cellule d'action routière - recommandent aux usagers de limiter au maximum leurs déplacements cette nuit et mercredi matin. La phase de pré-alerte routière est activée. Elle consiste à maintenir la mobilité par le recours à des moyens complémentaires, comme le rappel des engins de déblocage, le traitement spécifique des côtes à risque et le renforcement des actions d'épandage. Elle permet aussi la mobilisation de forces de police supplémentaires. "Ces moyens seront déployés suivant les endroits en fonction de l'avancée de la perturbation", précise la cellule d'action routière dans un communiqué. Pour les automobilistes qui doivent prendre la route, "il est vivement conseillé que le véhicule soit muni de pneus hiver, de veiller à faire le plein de liquide de lave-glace et de bien nettoyer les pare-brises, les vitres latérales, les rétroviseurs ainsi que les optiques de phares avant tout départ", ajoute la CAR. Tous les automobilistes, y compris les chauffeurs de poids lourds, sont par ailleurs invités à rester prudents et vigilants, à adapter leur vitesse, éviter toute man?uvre brutale, ne pas dépasser les épandeuses, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et être très attentifs sur les bretelles d'accès et de sorties des autoroutes. Il est également à noter que les autorités françaises ont décidé d'interdire la circulation des véhicules dont la charge est supérieure à 7,5 tonnes sur l'ensemble du réseau routier des départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme, à l'exclusion de la portion de l'autoroute A16 située entre la frontière franco-belge et l'échangeur n°41 (Calais) dans les deux sens de circulation. (Belga)

Vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la police de la route - qui constituent la cellule d'action routière - recommandent aux usagers de limiter au maximum leurs déplacements cette nuit et mercredi matin. La phase de pré-alerte routière est activée. Elle consiste à maintenir la mobilité par le recours à des moyens complémentaires, comme le rappel des engins de déblocage, le traitement spécifique des côtes à risque et le renforcement des actions d'épandage. Elle permet aussi la mobilisation de forces de police supplémentaires. "Ces moyens seront déployés suivant les endroits en fonction de l'avancée de la perturbation", précise la cellule d'action routière dans un communiqué. Pour les automobilistes qui doivent prendre la route, "il est vivement conseillé que le véhicule soit muni de pneus hiver, de veiller à faire le plein de liquide de lave-glace et de bien nettoyer les pare-brises, les vitres latérales, les rétroviseurs ainsi que les optiques de phares avant tout départ", ajoute la CAR. Tous les automobilistes, y compris les chauffeurs de poids lourds, sont par ailleurs invités à rester prudents et vigilants, à adapter leur vitesse, éviter toute man?uvre brutale, ne pas dépasser les épandeuses, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et être très attentifs sur les bretelles d'accès et de sorties des autoroutes. Il est également à noter que les autorités françaises ont décidé d'interdire la circulation des véhicules dont la charge est supérieure à 7,5 tonnes sur l'ensemble du réseau routier des départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme, à l'exclusion de la portion de l'autoroute A16 située entre la frontière franco-belge et l'échangeur n°41 (Calais) dans les deux sens de circulation. (Belga)