C'est AB InBev, propriétaire des lieux, qui avait expressément demandé, en mai 2016, la fermeture et l'expulsion du gérant précédent en raison de l'accumulation des problèmes. Les exploitants de la brasserie avaient ensuite obtenu raison dans leur action en référé contre cette expulsion. Le tribunal avait ordonné que les clés de l'établissement leur soient rendues dans les trois jours sans quoi ils auraient droit à une indemnité d'éviction de 386.000 euros. Le groupe brassicole belgo-brésilien avait ensuite confirmé sa disposition à payer cette somme. (Belga)

C'est AB InBev, propriétaire des lieux, qui avait expressément demandé, en mai 2016, la fermeture et l'expulsion du gérant précédent en raison de l'accumulation des problèmes. Les exploitants de la brasserie avaient ensuite obtenu raison dans leur action en référé contre cette expulsion. Le tribunal avait ordonné que les clés de l'établissement leur soient rendues dans les trois jours sans quoi ils auraient droit à une indemnité d'éviction de 386.000 euros. Le groupe brassicole belgo-brésilien avait ensuite confirmé sa disposition à payer cette somme. (Belga)