Lors de son action annuelle Earth Hour, l'organisation environnementale invite tout un chacun partout dans le monde à éteindre les lumières entre 20h30 et 21h30 pour montrer symboliquement que "la lutte contre le changement climatique et l'impact de celui-ci sur la biodiversité nous concernent tous". L'Atomium et la Grand Place de Bruxelles font partie des lieux emblématiques qui resteront dans le noir pendant une heure. La Stib a également prévu une "ambiance tamisée" dans 45 stations de métro et prémétro. "Pas de panique! Vous aurez la lumière nécessaire pour retrouver votre chemin. Cependant, nous tenions à marquer le coup, cette année encore, en nous associant à cet événement", a expliqué la société sur son blog "Stib Stories". "Cette baisse d'éclairage nous permettra d'économiser environ 1.200 kWh. Cela correspond à ce qu'un ménage bruxellois moyen consomme pendant 2 à 3 mois", a précisé la Stib. De nombreuses autres villes belges ont prévu une action symbolique. Après l'Opéra et le Harbour Bridge à Sydney, d'innombrables sites, monuments et bâtiments dans une centaine de pays pays éteignent les uns après les autres leurs feux entre 20h30 et 21h30 locales ce samedi, au fil des fuseaux horaires. La tour Eiffel, les pyramides égyptiennes, la Shanghai Tower ou encore le siège de l'Onu à New York font partie de la liste. L'an dernier, près de 7.000 villes de 187 pays avaient éteint leurs édifices emblématiques, selon le WWF. (Belga)

Lors de son action annuelle Earth Hour, l'organisation environnementale invite tout un chacun partout dans le monde à éteindre les lumières entre 20h30 et 21h30 pour montrer symboliquement que "la lutte contre le changement climatique et l'impact de celui-ci sur la biodiversité nous concernent tous". L'Atomium et la Grand Place de Bruxelles font partie des lieux emblématiques qui resteront dans le noir pendant une heure. La Stib a également prévu une "ambiance tamisée" dans 45 stations de métro et prémétro. "Pas de panique! Vous aurez la lumière nécessaire pour retrouver votre chemin. Cependant, nous tenions à marquer le coup, cette année encore, en nous associant à cet événement", a expliqué la société sur son blog "Stib Stories". "Cette baisse d'éclairage nous permettra d'économiser environ 1.200 kWh. Cela correspond à ce qu'un ménage bruxellois moyen consomme pendant 2 à 3 mois", a précisé la Stib. De nombreuses autres villes belges ont prévu une action symbolique. Après l'Opéra et le Harbour Bridge à Sydney, d'innombrables sites, monuments et bâtiments dans une centaine de pays pays éteignent les uns après les autres leurs feux entre 20h30 et 21h30 locales ce samedi, au fil des fuseaux horaires. La tour Eiffel, les pyramides égyptiennes, la Shanghai Tower ou encore le siège de l'Onu à New York font partie de la liste. L'an dernier, près de 7.000 villes de 187 pays avaient éteint leurs édifices emblématiques, selon le WWF. (Belga)