En réponse à la détresse psychologique que vivent de nombreux jeunes, cette bulle spécifique ou "bulle de kot" devrait permettre à six jeunes, kotant ensemble, d'avoir des interactions entre eux. Le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a fait part, vendredi soir, de sa déception. "Nous avions un accord entre toutes les Communautés et avec les virologues. Je ne comprends donc pas pourquoi ce n'est pas possible. Cette mesure aurait pu donner des perspectives positives à une partie des étudiants qui sont fortement touchés par des mois d'isolement social", a-t-il déclaré. (Belga)

En réponse à la détresse psychologique que vivent de nombreux jeunes, cette bulle spécifique ou "bulle de kot" devrait permettre à six jeunes, kotant ensemble, d'avoir des interactions entre eux. Le ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a fait part, vendredi soir, de sa déception. "Nous avions un accord entre toutes les Communautés et avec les virologues. Je ne comprends donc pas pourquoi ce n'est pas possible. Cette mesure aurait pu donner des perspectives positives à une partie des étudiants qui sont fortement touchés par des mois d'isolement social", a-t-il déclaré. (Belga)