La bombe d'avion anglaise a été découverte mardi après-midi sur un site appartenant à la SNCB.

L'opération du Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) a pris fin peu avant 21h30. Les riverains évacués pourront regagner leur domicile.

2.900 personnes évacuées

Au total, 2.900 personnes ont été évacuées de 1.100 habitations mardi à Melle (Flandre orientale), à la suite de la découverte d'une bombe anglaise de la Deuxième Guerre mondiale, indique la commune. L'opération de démantèlement de l'engin devrait débuter au plus tôt à 18h45.

La bombe a été découverte sur un site de la SNCB. La circulation ferroviaire a été interrompue en direction d'Alost, Termonde et Zottegem. La ligne principale entre Bruxelles et Gand reste accessible, malgré certaines déviations.

La bombe d'avion anglaise a été découverte mardi après-midi sur un site appartenant à la SNCB. L'opération du Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) a pris fin peu avant 21h30. Les riverains évacués pourront regagner leur domicile. Au total, 2.900 personnes ont été évacuées de 1.100 habitations mardi à Melle (Flandre orientale), à la suite de la découverte d'une bombe anglaise de la Deuxième Guerre mondiale, indique la commune. L'opération de démantèlement de l'engin devrait débuter au plus tôt à 18h45.La bombe a été découverte sur un site de la SNCB. La circulation ferroviaire a été interrompue en direction d'Alost, Termonde et Zottegem. La ligne principale entre Bruxelles et Gand reste accessible, malgré certaines déviations.