Ce groupe d'experts se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, qui rassemble 121 États. Il vise à clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par les "robots tueurs", en particulier en regard du droit international humanitaire. Le GGE a adopté fin 2019 onze principes directeurs pour établir un cadre sur ces nouvelles technologies. "La Belgique a joué un rôle moteur dans les travaux du groupe, notamment en proposant un principe directeur sur l'interaction homme-machine qui représente aujourd'hui la clé de voûte du futur cadre normatif et opérationnel", se félicite le SPF Affaires étrangères. (Belga)

Ce groupe d'experts se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, qui rassemble 121 États. Il vise à clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par les "robots tueurs", en particulier en regard du droit international humanitaire. Le GGE a adopté fin 2019 onze principes directeurs pour établir un cadre sur ces nouvelles technologies. "La Belgique a joué un rôle moteur dans les travaux du groupe, notamment en proposant un principe directeur sur l'interaction homme-machine qui représente aujourd'hui la clé de voûte du futur cadre normatif et opérationnel", se félicite le SPF Affaires étrangères. (Belga)