Ces deux projets avaient été cofinancés par la Belgique et endommagés ou détruits par l'Etat hébreu. Jusqu'ici en vain, la Belgique a dem...

Ces deux projets avaient été cofinancés par la Belgique et endommagés ou détruits par l'Etat hébreu. Jusqu'ici en vain, la Belgique a demandé à Israël de restituer ces panneaux solaires et de reconstruire l'école détruite. Début octobre, le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), a confirmé qu'Israël n'avait toujours pas répondu positivement à cette demande. Et assuré que la Belgique se concertait avec les autres pays donateurs (Danemark, France, Irlande, Luxembourg, Suède ainsi que l'Union européenne) en vue d'adresser une lettre commune à Israël, afin de lui réclamer des compensations financières, conformément à une résolution du Parlement, votée en 2016. M. L.