L'étude compare les systèmes de soins de santé de 37 entités (36 pays ainsi que l'Écosse) sur base de statistiques publiques, de résultats d'enquêtes auprès des patients et de travaux indépendants menés par la HCP, une société privée basée en Suède.

Le trio de tête de ce classement est constitué des Pays-Bas (898 points sur 1.000), de la Suisse (855) et de la Norvège (851). La Belgique atteint la sixième place avec 820 points, entre le Danemark (836) et l'Islande (818). Le Monténégro (463), la Roumanie (453) et la Bosnie-Herzégovine (420) ferment le classement.

La HCP souligne que "l'excellence de l'accès aux soins en Belgique" constitue "un atout majeur" afin d'attirer les patients du nord-ouest de l'Europe. Parmi les bons points accordés à la Belgique, l'étude pointe les améliorations survenues en matière de droit et d'information des patients. Le système est également plus fiable et voit le nombre d'infections nosocomiales diminuer.

Des efforts doivent malgré tout encore être fournis pour ce qui concerne la prévention, notamment en matière de lutte contre le tabagisme ou pour promouvoir la pratique du sport dans les écoles. La HCP déplore également les longs délais d'introduction des nouveaux médicaments ainsi qu'une propension excessive à la prescription d'antibiotiques.

L'étude compare les systèmes de soins de santé de 37 entités (36 pays ainsi que l'Écosse) sur base de statistiques publiques, de résultats d'enquêtes auprès des patients et de travaux indépendants menés par la HCP, une société privée basée en Suède. Le trio de tête de ce classement est constitué des Pays-Bas (898 points sur 1.000), de la Suisse (855) et de la Norvège (851). La Belgique atteint la sixième place avec 820 points, entre le Danemark (836) et l'Islande (818). Le Monténégro (463), la Roumanie (453) et la Bosnie-Herzégovine (420) ferment le classement. La HCP souligne que "l'excellence de l'accès aux soins en Belgique" constitue "un atout majeur" afin d'attirer les patients du nord-ouest de l'Europe. Parmi les bons points accordés à la Belgique, l'étude pointe les améliorations survenues en matière de droit et d'information des patients. Le système est également plus fiable et voit le nombre d'infections nosocomiales diminuer. Des efforts doivent malgré tout encore être fournis pour ce qui concerne la prévention, notamment en matière de lutte contre le tabagisme ou pour promouvoir la pratique du sport dans les écoles. La HCP déplore également les longs délais d'introduction des nouveaux médicaments ainsi qu'une propension excessive à la prescription d'antibiotiques.